La Sophrologie

LA SOPHROLOGIE, C'EST QUOI ?

La Sophrologie permet d’harmoniser le corps et le mental pour mieux vivre au quotidien. En effet, elle permet de prendre conscience de l’interaction entre notre corps, nos émotions et nos pensées en renforçant ainsi le sentiment global de Soi. Ainsi, au fil des pratiques, nous nous autorisons à nous « écouter ». La  conscience de soi s’affine.

Au fil des jours, au quotidien s’ouvre alors un espace plus grand de liberté, d’autonomie, de confiance en soi et d’estime de soi.

La sophrologie utilise un ensemble de techniques basées sur des exercices de relaxation corporelle dynamique et également sur des exercices de visualisation. Elle favorise l’émergence de ses propres ressources, de ses capacités de façon positive. La sophrologie est de plus en plus utilisée dans le domaine clinique et thérapeutique. Elle s’adresse à tous du début de la vie jusqu’à l’accompagnement en fin de vie.

La sophrologie est une méthode qui se vit, s’expérimente et se pratique. C’est une démarche active qui demande un véritable engagement.

En effet, la répétition et l’entraînement régulier permettent de s’approprier des outils simples réutilisables quotidiennement en toute autonomie.

Comment se déroule une séance ?

Une séance de sophrologie se découpe en 3 parties : elle commence toujours par un temps d’échange avec le sophrologue, vient ensuite un temps pour les exercices, d’abord les exercices de relaxation dynamique, qui sont des mouvements doux associés à la respiration. Ils sont suivis d’une sophronisation, qui est une visualisation guidée par la voix du sophrologue. La séance se termine à nouveau par un temps d’échange, un moment qui permet d’exprimer les ressentis vécus durant les exercices.

Comment bien choisir son sophrologue ?

C’est toujours la même chose lorsqu’il s’agit de choisir un praticien, que ce soit un professionnel médical ou para-médical (ostéopathe, chiropraticien et évidemment sophrologue), on se demande toujours comment faire. Qui écouter, à qui faire confiance ?

Votre recherche doit privilégier les professionnels qui sont issus d’écoles dont le diplôme est inscrit au Registre National des Certifications Professionnelles (RNCP).

Cette inscription est un gage de qualité de la formation.

Des critères stricts ont été imposés pour la certification :

     – un minimum de 300 heures de formation en centre, réparties sur deux ans.

     ⁃ un stage d’application pratique en entreprise ou en institution devant être validé par un rapport écrit.

     ⁃ des évaluations théoriques et pratiques au cours des 2 années.

Il ne faut pas hésiter à poser des questions à votre médecin, si c’est lui qui vous oriente vers un sophrologue.

Attention aux dérives sectaires :

Si le sophrologue vous promet une guérison miraculeuse, s’il remet en cause les traitements de la médecine conventionnelle comme les vaccins ou les médicaments, si le sophrologue tente de vous donner des explications sur une pathologie ou de diagnostiquer une pathologie

Passer votre chemin…

Par ailleurs, il faut se méfier des accueils de type « orientaux », avec décor et musique d’ambiance, encens.

Le bouche-à-oreille est loin d’être à négliger.